S’entraider entre aînés : Premiers témoignages des visites d’amitié

Le projet « S’entraider entre aînés » qui a pour but de briser l’isolement des aînés est entré dans une deuxième phase qui est en plein développement. Des visites d’amitié sont désormais organisées entre des aînés bénévoles et des aînés se sentant isolés.

Tous les quinze jours, les aînés jumelés se retrouvent pour passer un moment chaleureux ensemble au domicile de la personne visitée. Lors de ces visites d’amitié, le bénévole apporte son attention, ses paroles mais aussi un bon café ou un thé chaud ainsi que beaucoup d’informations.

Car le projet, dans sa première phase, a permis l’élaboration d’un outil de références qui est maintenant offert aux aînés recevant les visites d’amitié. Ainsi, les aînés sont informés des nombreuses ressources qui existent dans l’Arrondissement du Sud-Ouest et qui pourraient bien répondre à leurs besoins. Toutes les personnes qui ont reçu l’outil à ce jour l’ont évalué très positivement.

Pour Louisette qui reçoit depuis le mois de janvier des visites d’amitié de Lise, bénévole au ROPASOM, « ça répond vraiment à un besoin pour les aînés». Elle confie volontiers que « les visites lui ont redonné le goût de faire des choses », et donne l’exemple de la peinture. Elle qui avait pris des cours il y a longtemps ne peignait plus. Mais quand Lise lui a dit qu’elle aimait peindre et lui a montré son travail, Louisette s’est sentie encouragée à en faire autant. Aujourd’hui Louisette crayonne, peint et se réjouit de ce « réveil ». Lors des visites, Louisette jase avec Lise « de toutes sortes de choses » et elle apprécie de pouvoir discuter avec une personne également aînée.

Lise elle aussi est très positive après ses premières visites. Son bénévolat aux visites d’amitié répond à son souhait de donner un peu de son temps à des personnes qui parfois se sentent seules ou isolées. Pour elle, « c’est très enrichissant, et on peut apprendre des personnes visitées. On profite de ce temps pour échanger sur divers sujets  et on vit l’instant présent. On essaie de faire connaître tout ce qui peut les rendre plus autonomes et on fait découvrir différentes activités afin de briser l’isolement». Elle ajoute : « Cela me rend heureuse et c’est réciproque ».

D’autres jumelages ont été formés entre aînés dans le cadre du projet. Qu’il s’agisse des bénéficiaires des visites ou bien des bénévoles, tous perçoivent très favorablement cette nouvelle expérience. Le ROPASOM souhaite que ces premiers jumelages encourageants en appellent beaucoup d’autres.

Pour recevoir des visites d’amitié, nous référer une personne que vous pensez isolée ou pour devenir bénévole aux visites, vous pouvez contacter Caroline Donat au 514-989-8226 ou à ropasom@videotron.ca

Publicités
Cet article, publié dans Informations du ROPASOM, S'entraider entre aînés, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s